Je suis formée à l’accompagnement de la personne ainsi qu’à la clinique familiale et à la pratique systémique.

Riche de mes expériences professionnelles et des compétences acquises, je propose donc des accompagnements individuels et/ou familiaux, avec ou sans l’utilisation des autres outils qui composent mon bagage, toujours en fonction des demandes et des besoins de la ou des personne(s).

Lorsque l’on parle de thérapie familiale et de systémie, de quoi s’agit-il exactement ?

Quelques définitions autour de l'accompagnement 

L’approche systémique

L’approche systémique vient de l’école de Palo Alto.

Elle considère que l’individu fait partie d’un système, voire de plusieurs systèmes (familial, conjugal, professionnel, social ). L’individu est qui il est mais sa façon d’être est également influencée par son environnement (les autres, le contexte).

Par exemple, nous n’adoptons pas les mêmes comportements selon que l’on participe à un repas familial, amical ou professionnel.

Et la perspective systémique voit les problèmes du patient sous l’angle de la relation avec les différents contextes dans lesquels il vit.

C’est une thérapie qui accorde une grande attention aux aspects émotionnels mais aussi cognitifs des difficultés vécues par le patient et aux réactions de son entourage.

Elle considère que toute personne est construite à partir de son histoire, qui englobe aussi l’histoire de sa famille, et ce, parfois, sur plusieurs générations. Ses intentions, ses valeurs, celles aussi des autres, sont conditionnées par son environnement, qu’il soit proche ou plus élargi.

L’accompagnement familial et/ou conjugal

Le couple est lui-même considéré comme un système (deux personnes suffisent à en constituer un) et donc comme une famille.

La thérapie familiale envisage la famille comme un système ouvert.

Cela signifie que les causes de ses dysfonctionnements peuvent être internes ou externes. Avec cette approche, il n’y a ni mauvais parent ni enfant à problèmes, mais une famille qu’il faut aider dans une épreuve de la vie.

L’objectif de cette approche thérapeutique est d’améliorer le fonctionnement familial et d’agir sur le symptôme mis en avant au démarrage.

L’accompagnement individuel 

Une personne, même si elle consulte seule, s’inscrit toujours dans un système et ce système est pris en considération, à travers son regard sur sa situation, ses relations, ses valeurs, son histoire etc.

Ces accompagnements s’inscrivent dans le cadre des thérapies brèves, se limitant généralement à une dizaine de séances (+/-), espacées d’environ trois semaines pour que le système ait le temps de «  bouger » entre chaque séance.

Tout accompagnement familial peut être ponctué de consultations individuelles de l’un ou de plusieurs membres de la famille.

De la même façon, tout accompagnement individuel peut comprendre des séances avec des membres de la famille, selon les besoins, les possibles etc.

Les problématiques accompagnées

Toutes !

Du problème de pipi au lit à celui de la toxicomanie en passant par le deuil ou que sais-je encore…

Il n’existe aucune sur-demande, aucune sous-demande.

Les personnes accompagnées 

Toutes !

Souvent, on attend de rencontrer des situations extrêmes pour consulter, c’est dommage mais je vous rassure, c’est humain et tout le monde fait pareil, ou presque !

Le système, et plus particulièrement le système relationnel, c’est ma passion… Vous avez une demande ou vous vous posez simplement une question : j’ y répondrai (« je ne sais pas » étant une réponse ) et avec joie qui plus est !

Haut de page